Hypnose et cancer

Il n'est pas un secret qu'une bonne part de maladies de cancer se déroule sur un fond de vie instable, suite à des perturbations importantes, le stress et l'anxiété constants et une faible capacité de la personne à faire face à des situations génératrices de stress. En outre, la maladie elle-même change de façon cardinale le cours de vie du malade et de son entourage, et ne fait qu'ajouter un facteur de stress supplémentaire. D'où les trois grands domaines, à savoir la vie de la personne atteinte de cancer au quotidien, le fond psycho-social catalyseur de la maladie et la vie après la guérison, où l'hypnose trouve toute son application.


Il est connu que les changements significatifs de cours de vie, tels que la perte du travail, ou d'un être cher, le déménagement ou autre, peuvent être des facteurs importants de stress pour certaines personnes et peuvent être responsables de l'apparition de l'anxiété, voire d'une dépression, des douleurs d'origine psychosomatique et des maladies parmi lesquelles l'ulcère d'estomac, l'eczéma, des maladies respiratoires, des maladies cardio-vasculaires, le cancer... La capacité de la personne à faire face au stress est déterminante dans l'apparition ou non des réponses psychosomatiques de son organisme. D'après Locke, «[...] la dépression et les symptômes anxieux, en réponse à des événements stressants, [...] avaient pour conséquence une baisse de l'activité des cellules tueuses naturelles; par contre, on pouvait relier une bonne capacité à affronter des événements [...] à une forte activité des cellules tueuses naturelles".(ROSSI E. L., Psychobiologie de la guérison. La communication corps esprit au service de la santé, Éditions Le Souffle d'Or, Barret-sur-Méouge, 2002, p.326)



L'hypnose peut agir en renforçant cette capacité à faire face aux facteurs de stress. L'Hypnose utilisant des techniques de relaxation permet de diminuer le taux d'hormones adréno-corticoïdes dans l'organisme. L'hypnose traite efficacement les angoisses, les phobies, l'anxiété, le stress, voire même les traumatismes. Grâce à l'hypnose on peut atteindre facilement l'état de relaxation, de détente et le faire réapparaître ensuite à tout moment nécessaire. L'état indésirable est remplacé par l'état désiré grâce à la résonance des mots qui sont propres à chaque personne et à d'autres outils hypnotiques



En outre, Hall a démontré que l'hypnose utilisant les techniques de recadrage cognitif et d'imagerie mentale, peut accroître considérablement l'immunité cellulaire chez de jeunes sujets (ROSSI E. L., Psychobiologie de la guérison. La communication corps esprit au service de la santé, Éditions Le Souffle d'Or, Barret-sur-Méouge, 2002, p.326).



Le travail de Schneider, Smith et Witcher a mis en évidence le changement du nombre des neutrophiles assurant une grande partie de l'immunité corporelle innée, en circulation dans le flux sanguin des sujets suite à six séances d'hypnose ou d'auto-hypnose avec des suggestions correspondante (ROSSI E. L., Psychobiologie de la guérison. La communication corps esprit au service de la santé, Éditions Le Souffle d'Or, Barret-sur-Méouge, 2002, pp.300-301). Ainsi, on peut agir directement sur le renforcement du système immunitaire du malade.



L'hypnose peut augmenter l'efficacité du traitement médical et, notamment, de la chimiothérapie par le biais du renforcement de l'effet placebo.



L'hypnose est depuis longtemps utilisée en tant qu'une méthode naturelle d'analgésie ou d'anesthésie aussi bien dans le cadre pré- ou postopératoire, que pour les douleurs chroniques. L'hypnose peut diminuer ou faire disparaître des douleurs liées à la chimiothérapie ou autre traitement, avec un effet durable. A l'aide d'hypnose on peut préparer psychologiquement la personne pour l'opération ou à tout autre événement stressant dans sa vie.



L'hypnose peut aider la personne atteinte de cancer à vivre sa maladie au quotidien, lui apprendre à se détendre, à se relaxer, à retrouver un état d'esprit positif. Grâce à l'hypnose on peut réorienter la personne vers de nouvelles voies dans sa vie après cancer, l'aider à retrouver des ressources intérieures, la joie de vivre, la motivation d'aller vers de nouveaux objectifs.



L'hypnose ne se présente pas comme une panacée, ne promet pas de guérison et ne vise en aucun cas à se substituer au traitement médical. Cependant, elle est recommandée en tant qu'une thérapie complémentaire à celui-ci.


Anna IOURENKOVA

Attention. Tous les articles sur le site sont la propriété intellectuelle de l'auteur. Toute reproduction totale ou partielle de celui-ci ou d'un autre texte de ce site est possible seulement sous la forme d'une citation avec l'indication obligatoire de l'auteur et du site Web.